Ce fonds sera disponible à l'achat le ou vers le 28 juin 2022

Fonds de revenu cible ninepoint

 

A simple alternative

Une solution de rechange simple :

Une solution unique qui élimine la nécessité de gérer les multiples échéances et expirations des billets structurés, tout en fournissant une liquidité quotidienne.

Targeted equity yield

Rendement d’actions cible :

Structure de fonds commun de placement traditionnelle accessible à tous les investisseurs, offrant une distribution de revenu cible de 6 %.*

RBC Capital Markets

Soutenu par l’équipe chargée des solutions de placements quantitatifs de RBC :

Tirant parti des stratégies de vente d’options de vente diversifiées et systématiques de RBC Marchés des Capitaux sur de multiples indices boursiers.

 

Approche en matière de placement

Diversification : Ninepoint lancera des solutions de revenu RBC basées sur plusieurs indices mondiaux généraux afin de réduire le risque lorsque les rendements reposent sur un prix d’exercice, un indice ou une échéance unique.

Échelonnement des prix d’exercice et des expirations : la stratégie de vente d’options de vente basée sur des règles permet d’effectuer un roulement des prix d’exercice sur une base trimestrielle continue.

Gestion active du risque : capacité à optimiser l’exposition au risque et aux indices en fonction de la distribution cible.

Expertise en matière de gestion de trésorerie : accès à des solutions de gestion de trésorerie institutionnelle pour générer un rendement supplémentaire. 

 

 

Objectifs de placement

Le Fonds de revenu cible Ninepoint a comme objectif de placement de procurer aux porteurs de parts des distributions mensuelles stables et une volatilité moindre qu’un placement direct sur les grands marchés boursiers, en investissant principalement dans un portefeuille diversifié de placements qui sont fondés sur des indices boursiers et génèrent un revenu, tout en ayant recours à des stratégies sur dérivés pour atténuer la volatilité des marchés à l’égard de ces placements.

*Le montant de la distribution mensuelle peut être ajusté par le gestionnaire sans préavis tout au long de l’année en fonction de l’évolution des conditions du marché. Les distributions mensuelles seront composées de revenu net, de gains en capital nets réalisés ou de remboursement de capital. Tout revenu net ou tous gains en capital nets réalisés par le Fonds en sus de la distribution mensuelle seront distribués aux porteurs de parts chaque année en décembre.

 

Une solution pratique pour générer un revenu au moyen d’options

Le Fonds de revenu cible Ninepoint repose sur une stratégie défensive de revenu d’actions qui vise des rendements similaires à ceux de nombreux placements dans des billets structurés, dans une structure de fonds communs de placement accessible.

Vente d’options de vente pour générer des revenus

Une option de vente est un contrat d’assurance qui protège les acheteurs contre les baisses de prix d’un titre pendant une période déterminée. Cette assurance comporte une franchise définie allant jusqu’à un prix, c’est-à-dire un « prix d’exercice », qui offre une protection au vendeur contre les pertes.

Alors que l’acheteur d’une option de vente cherche à profiter des baisses de prix, une stratégie de vente d’options de vente peut être utilisée pour générer des revenus grâce aux « primes d’assurance » reçues en vendant des options de vente aux acheteurs. Cette approche, utilisée dans le Fonds de revenu cible Ninepoint, peut être structurée à l’aide de plusieurs indices et dates d’échéance afin de diversifier le risque dans le but de produire un revenu stable et de fournir potentiellement une protection contre le risque de baisse. 

Exemple : Investissement continu et diversification dans le temps des options de vente de l’indice S&P 500 avec les solutions de revenu RBC

 

Cliquez sur l'image pour l'agrandir

 

D'autres ressources 


 

 

Êtes-vous un investisseur accrédité?

L'investissement minimal est de 150 000 $ dans toutes les juridictions, à moins que vous ne correspondiez à la définition d'« investisseur accrédité » selon les critères établis dans le Règlement 45-106 sur les dispenses de prospectus et d'inscription.

Si vous correspondez à la définition d'« investisseur accrédité » (voir ci-dessous), vous pouvez investir un montant minimum de 25 000 $. Veuillez s.v.p. consulter la notice d'offre pour déterminer votre statut en ce qui a trait à la qualification. Il est recommandé aux conseillers en investissement de consulter les règlements internes de l'entreprise qui les emploie.

Les parts sont offertes aux investisseurs résidant en Colombie-Britannique, en Alberta, en Saskatchewan, au Manitoba, en Ontario, au Québec, au Nouveau-Brunswick, en Nouvelle-Écosse, à Terre-Neuve-et-Labrador, à l'Île-du-Prince-Édouard, dans les Territoires du Nord-Ouest, au Nunavut et au Yukon (les « territoires visés ») en vertu de dispenses de l'obligation d'établissement d'un prospectus et, s'il y a lieu, des obligations d'inscription en vertu des articles 2.3 (dispense d'investisseur qualifié) et 2.10 (dispense d'investissement d'une somme minimale) prévues à la Norme canadienne sur les dispenses de prospectus et d'inscription (« NC 45-106 »).

VEUILLEZ COCHER LA CASE DE LA CATÉGORIE QUI VOUS CONCERNE :

(a) une institution financière canadienne ou une banque de l'annexe III;
(b) la Banque de développement du Canada constituée sous le régime de la Loi sur la Banque de développement du Canada (Lois du Canada, 1995, ch. 28);
(c) une filiale d'une personne visée aux paragraphes a) ou b), dans la mesure où celle-ci détient la totalité des actions comportant droit de vote de la filiale, à l'exception de celles que détiennent les administrateurs de la filiale en vertu de la loi;
(d) une personne inscrite, en vertu de la législation en valeurs mobilières d'un territoire du Canada, à titre de conseiller ou de courtier, à l'exception d'une personne inscrite seulement à titre de « limited market dealer » en vertu de la Loi sur les valeurs mobilières (L.R.O., 1990, c. S.5) de l'Ontario ou du Securities Act (R.S.N.L. 1990, c. S-13) de Terre-Neuve-et-Labrador;
(e) une personne physique inscrite ou antérieurement inscrite en vertu de la législation en valeurs mobilières d'un territoire du Canada à titre de représentant d'une personne visée au paragraphe d);
(f) le gouvernement du Canada ou d'un territoire du Canada, ou une société d'État, un organisme public ou une entité en propriété exclusive du gouvernement du Canada ou d'un territoire du Canada;
(g) une municipalité, un office ou une commission publics au Canada une communauté métropolitaine, une commission scolaire, le Comité de gestion de la taxe scolaire de l'Île de Montréal ou une régie intermunicipale au Québec;
(h) tout gouvernement national, fédéral, d'un État, d'une province, d'un territoire ou toute administration municipale d'un pays étranger ou dans un pays étranger, ou tout organisme d'un tel gouvernement ou d'une telle administration;
(i) une caisse de retraite réglementée soit par le Bureau du surintendant des institutions financières du Canada, soit par une commission des régimes de retraite ou une autorité de réglementation similaire d'un territoire du Canada;
(j) une personne physique qui, à elle seule ou avec son conjoint, a la propriété véritable, directement ou indirectement, d'actifs financiers ayant une valeur de réalisation globale avant impôt de plus de 1 000 000 $, déduction faite des dettes correspondantes;
(k) une personne physique qui a eu un revenu net avant impôt de plus de 200 000 $ dans chacune des deux dernières années civiles ou qui a eu, avec son conjoint, un revenu net avant impôt de plus de 300 000 $ dans chacune des deux dernières années civiles et qui, dans un cas ou l'autre, s'attend raisonnablement à excéder ce revenu net dans l'année civile en cours;
(l) une personne physique qui, à elle seule ou avec son conjoint, a un actif net d'au moins 5 000 000 $;
(m) une personne, à l'exception d'une personne physique ou d'un fonds d'investissement, qui possède un actif net d'au moins 5 000 000 $ selon ses derniers états financiers;
(n) un fonds d'investissement qui place ou a placé ses titres exclusivement auprès des personnes suivantes :
  1. une personne qui est ou était un investisseur qualifié au moment du placement,
  2. une personne qui souscrit ou a souscrit des titres conformément aux conditions prévues aux articles 2.10 [investissement d'une somme minimale] et 2.19 [investissement additionnel dans un fonds d'investissement] de la norme canadienne 45-106, ou
  3. une personne visée aux sous-paragraphes (i) ou (ii) qui souscrit ou a souscrit des titres en vertu de l'article 2.18 [investissement dans un fonds d'investissement] de la norme canadienne 45-106;
(o) un fonds d'investissement qui place ou a placé ses titres au moyen d'un prospectus visé par un agent responsable dans un territoire du Canada ou, au Québec, par l'autorité en valeurs mobilières;
(p) une compagnie de fiducie ou une société de fiducie inscrite ou autorisée à exercer son activité, en vertu de la Loi sur les sociétés de fiducie et de prêt (Lois du Canada, 1991, ch. 45) ou d'une loi équivalente dans un territoire du Canada ou dans un territoire étranger, et agissant pour un compte entièrement géré par elle;
(q) une personne agissant pour un compte entièrement géré par elle si elle remplit les conditions suivantes :
  1. elle est inscrite ou autorisée à exercer l'activité de conseiller ou l'équivalent en vertu de la législation en valeurs mobilières d'un territoire du Canada ou en vertu de la législation en valeurs mobilières d'un territoire étranger, et
  2. en Ontario, elle souscrit des titres qui ne sont pas des titres d'un fonds d'investissement;
(r) un organisme de bienfaisance enregistré en vertu de la Loi de l'impôt sur le revenu (Canada) qui, à l'égard de l'opération visée, a obtenu les conseils d'un conseiller en matière d'admissibilité ou d'un conseiller inscrit en vertu de la législation du territoire de l'acquéreur pour donner des conseils sur les titres faisant l'objet de l'opération visée;
(s) une entité constituée dans un territoire étranger dont la forme et la fonction sont analogues à l'une des entités visées aux paragraphes a) à d) ou i);
(t) une personne à l'égard de laquelle tous ceux qui ont la propriété de droits, directe, indirecte ou véritable, à l'exception des titres comportant droit de vote que les administrateurs sont tenus de détenir en vertu de la loi, sont des investisseurs qualifiés;
(u) un fonds d'investissement qui est conseillé par un conseiller inscrit ou une personne dispensée d'inscription à titre de conseiller; ou
(v) une personne reconnue ou désignée par l'autorité en valeurs mobilières ou, sauf en Ontario et au Québec, par l'agent responsable comme, selon le cas,
  1. investisseur qualifié, ou
  2. « exempt purchaser » en Alberta ou en Colombie- Britannique après l'entrée en vigueur de la norme canadienne 45-106.
Acceptez Déclin